Comment faire la résiliation de l’assurance moto ?

La question qui vous hante et si c’est possible de mettre fin à un contrat d’assurance ? Ne paniquez pas, que ce soit une auto ou une moto, c’est faisable. Toutefois, il est important de suivre certains processus pour résilier votre assurance moto. Suivez le guide !

Révoquer votre assurance moto à l’échéance.

La plupart des contrats d’assurance moto sont assujettis à une reconduite. Néanmoins, il est sine qua non de savoir que les engagements sont renouvelés par un an. Mais, vous avez le libre arbitre de mettre dans justification un terme au bout de cette durée. Pour la faisabilité de ce type de résiliation, votre demande doit être adressée à l’assureur au mois de deux mois avant la date d’expiration du contrat. Une fois finie, assurez-vous que ce dernier vous fasse l’envoi du relevé d’informations. Il doit vous répondre quinze jours après sa demande. Pour plus d’informations, essayez ici.

Avant le delà, résilier l’assurance moto.

Outre la résiliation d’assurance au délai, vous avez aussi la possibilité de résilier avant la première échéance. Sur ce, il peut être dans le cadre d’un don, d’une vente ou de cession de votre moto. Sous cet angle, vous devez donc envoyer la requête de résiliation un jour après la transaction. Aussi est-il que si vous voulez faire un relogement, un délai de trois mois vous est soumis pour votre demande. Si votre prime d’assurance est en hausse, il est possible de résilier le contrat avec votre assureur en l’espace d’un mois maximum. Et aussi si la moto est volée ou détruite, vous avez dix jours pour prévenir l’assureur de cette situation par courrier recommandé. Mais, cette dernière est rompue le lendemain.

Résiliation de l’assurance par la loi Châtel

La loi Châtel est appliquée une fois qu’en tant que client assuré, vous êtes en manque de la date butoir. Elle permet la résiliation de vos assurances moto. Cette possibilité est faisable dans deux cas. Sur votre possible résiliation, les détails explicites ne seront pas fournis. Et le deuxième cas consiste à recevoir un avis d’échéance reçu à moins de quinze jours avant ou après le temps de résiliation. En résumé, la faisabilité de la résiliation de l’assurance de votre moto nécessite le respect des règles en la matière.