Consommation de la weed : avantages et inconvénients

La weed ou cannabis est un puissant stupéfiant et jusqu’à présent les connaissances sur cette drogue restent en constante évolution. Les bienfaits et les méfaits de sa consommation ne sont pas minimes. Cet article qui traite de la consommation de la weed aborde essentiellement ses avantages et ses inconvénients.

Avantages

Pour des raisons de santé la consommation du cannabis à bonne dose peut avoir des effets curatifs. Grâce à son principe psychoactif ; le tétrahydrocannabinol (THC) ; considéré comme le plus actif, la weed est très efficace contre l’anorexie associée au SIDA et contre les nausées et les vomissements associées à la chimiothérapie. Le THC synthétique est d’ailleurs administré pour traitement de ces maux au Canada et aux Etats-Unis.

Bien qu’il manque encore des preuves authentiques, des essais cliniques ont montré que le cannabinoïde un autre principe psychoactif du Cannabis est utile dans le traitement des troubles de mouvement comme le syndrome de Gilles de la Tourette et la maladie de Parkinson.

Et, selon un usage traditionnel sa consommation pourrait aussi permettre de soulager la douleur, de stimuler l’appétit, d’améliorer l’humeur, de traiter l’épilepsie et de ralentir la progression de l’Alzheimer et serait idéale pour le corps. Pour finir la weed serait aussi efficace contre le développement des cellules cancéreuses. Vous serez renseigner davantage sur la consommation de la weed sur cette source. Il convient à présent de citer ses inconvénients.

Inconvénients

L’excès de la consommation de la weed entraine l’anxiété, la panique et une diminution de l’attention, de la mémoire et des performances psychomotrices chez le consommateur inexpérimenté. Ajouter à ceci le consommateur inexpérimenté se retrouve dans un état occasionnel et atypique de désorientation. Il est confus et à des difficultés de concentration.

Le cannabis est aussi une cause d’altérations subtiles de l’attention et de la mémoire. Il augmente le rythme cardiaque et réduit la pression artérielle. Sa consommation inhibe la sécrétion de la testostérone et peut être à l’origine d’une baisse de la fécondité chez l’homme.