Les différentes formes de péritonite

Savez-vous que dans l’anatomie humaine, il y a une membrane a aspect fine qui enveloppe chacun des organes de l’abdomen ? Il s’agit du péritoine. Cette couche protectrice peut sous l’influence de plusieurs chocs induire de graves pathologies. Ces pathologies peuvent être subdivisées en deux à savoir la péritonite infectieuse et celle clinique.

La péritonite infectieuse

La péritonite n’est rien d’autre qu’une infection du péritoine. Vous pouvez aller à ce site web pour comprendre plus de choses à propos. La péritonite est dite infectieuse lorsqu'elle est liée à l'influence des microorganismes. Ces bactéries pathogènes peuvent provoquer une inflammation de l'abdomen. Les maladies comme l'appendicite sont également susceptibles de provoquer une inflammation du péritoine au niveau de l'abdomen. Outre l'appendicite, il existe également d'autres informations qui peuvent déboucher sur une péritonite. Par exemple, l'information du pancréas, l'information d'un diverticule au niveau de la de l'intestin et bien d'autres. L'infection de la péritonite a le même mode de développement que les infections des autres organes situés dans l'abdomen. Les traitements sont donc importants afin d'éviter que cela n'atteigne un stade évolutif. La plupart des infections au niveau des organes de l'abdomen peuvent induire une perforation du péritoine permettant un envahissement de l'abdomen par les microorganismes. Dans certains cas l'inflammation du péritoine peut provenir de l'extérieur. Soit par les infections sexuelles, ainsi que l'ulcère de l'estomac. Dans le cas d'une infection sexuelle par les gonocoques, ces derniers sont capables de remonter jusqu'à l'abdomen pour atteindre le péritoine.

La péritonite clinique

Il s'agit de la forme de péritonite rare. Il se traduit par une pénétration de substances non infectieuses dans l'abdomen à partir d'une maladie. Cela est possible avec une intervention chirurgicale non contrôlée. Ces substances inoffensives peuvent être du sang, du suc gastrique, des sécrétions provenant de la bile ou du foie ainsi que les sécrétions pancréatiques. Il peut s'agir également de l'urine à la suite d' une lésion de la vessie.